Bienvenue à Bous

Historique de la commune

 

La commune de Bous est située dans l'arrière-pays immédiat de la Moselle dans une vallée fertile et verdoyante,traversée par plusieurs cours d'eau, entourée de vignobles et de forêts et dominée par le point culminant de la vallée de la Moselle,le Scheuerberg.

 

Jusqu'au milieu du 20e siècle la commune a pu conserver son caractère rural, comme la majorité de la population travaillait dans l'agriculture et la viticulture. Il y avait aussi un certain nombre de petits artisans, quelques épiciers et cafés ainsi que deux moulins, le moulin de Herder à Bous et le moulin de Rolling.

 

Au cours des quarante dernières années l'image de la municipalité de Bous a cependant changé fondamentalement; la communauté rurale typique a progressivement évolué vers ce qu'on appelle une cité de sommeil ou de banlieue. Sur les quelque douze cents habitants la plupart travaillent en-dehors de la commune dans le secteur des services. Il n'y a guère de commerces pour les besoins quotidiens de la population.

 

Origine et signification du nom Bous n'ont jusqu'à présent pas pu être établis de façon sûre, mais il semble être d'origine celtique.

Il est toutefois certain que la localité Bous celtique-gauloise d'origine était un lieu de prédilection pour les colonies romaines sur la stratégiquement importante voie romaine Reims-Metz-Dalheim-Trèves. Plusieurs découvertes archéologiques témoignent du riche passé de l'antique colonie de Bous.

 

Jusqu'en 1795 le village faisait partie de la commune française de Roussy et les quatre localités formaient la juridiction de Bous.

La fondation de l'actuelle paroisse de Bous avec les villages Bous,Assel,Erpeldange et Rolling, les exploitations agricoles Emeringerhof, Heisburgerhof, Herdermillen et la localité de Scheuerberg autour de l'ancienne gare date du 24 janvier 1803. A l'origine le Reckingerhof entre Erpeldange et Ellange faisait également partie de la paroisse de Bous, fut cependant en 1871 à la demande du propriétaire de l'époque rattaché à la paroisse d'Ellange.

 

L'actuelle église paroissiale de Bous a été achevée en 1831 après deux ans de construction  mais a du être agrandie déjà en 1885.

La première église paroissiale de la municipalité qui a malheureusement été démolie en1792 se trouvait sur le site de l'actuel cimetière Neunkirchen à Erpeldange. Neunkirchen était autrefois une paroisse indépendante avec tous les droits y attachés. A ce jour il y a encore des interprétations différentes concernant l'origine historique du nom Neunkirchen.

D'une part on spécule que Neunkirchen a pu être une église pour neuf villages,d'autre part l'histoire des nombreux lieux Neunkirchen montre que le nom indique une nouvelle église.

 

Jusqu'en 1955 le village d'Erpeldange possédait même une liaison ferroviaire avec la ligne Luxembourg-Remich. Aujourd'hui seul le bâtiment de station (Jhangli's Statioun) érigé en 1883 par le propriétaire du Reckingerhof de l'öpoque Joseph Robert Lenné témoigne de l'ancienne ligne de chemin de fer. Une idole de valeur historique qui a été trouvée en1855 dans les fondations de l'église de Neunkirchenest encastrée au-dessus de la porte d'entrée de la station.


 

Documentation